Le Château de Fontariol encerclé…

Le 7 novembre dernier se tenait à Deux-Chaises puis au Theil, la permanence d’information des promoteurs du projet de parc Eolien prévu sur le territoire des deux communes.

Ce fut l’occasion de découvrir avec stupeur que le parc prévoyait non moins de 7 éoliennes géantes de près de 200 mètres de haut, concentrées sur un territoire, notamment boisé, de quelques kilomètres carrés…

Concentration et gigantisme semblent être les deux principes adoptés par les promoteurs Boralex et Soleil du Midi, au mépris des habitants, du bocage, de la biodiversité et du patrimoine. Ces industriels bénéficiant de la bénédiction des élus locaux, au profit de quelques propriétaires fonciers aussi peu scrupuleux qu’avides d’argent facile…

Ce projet combiné aux quelques autres qui se trament aux alentours, notamment à Bransat, vont non seulement détruire le paysage bourbonnais et pourrir l’existence de ses habitants, mais également ruiner l’attractivité du territoire dans ses perspectives de développement touristiques et culturelles… ce n’est plus l’exode rural qui attend notre région mais le repli et la désertification…

Le Château de Fontariol encerclé par les éoliennes géantes

Dans le contexte de ce projet, le Château de Fontariol que l’on dit emblématique du patrimoine rural bourbonnais, se trouve menacé et encerclé par des machines géantes situées à 600 mètres! Les bois du Max, seuls espaces boisés de la commune du Theil, décrits depuis le XVIe siècle, à la fois zone humide, espace de biodiversité et consommateur de CO2, vont être en partie détruits par les travaux d’implantation des éoliennes et la création des voies d’accès. Rien que pour les fondations des 7 éoliennes, il faudra 10 500 tonnes de bétons, dont 4 500 tonnes de béton armé coulés dans les bois du Max… La construction du parc nécessitera pas moins de 750 camions toupies sans compter les convois exceptionnels pour acheminer les éoliennes… Tout ceci sur les routes de campagnes que nous connaissons, qui deviendront un enfer pour les usagers…

La transformation de l’environnement bocager et boisé en zone industrielle ne fait donc aucun doute dans ce contexte…

Le stand de la permanence citoyenne au Theil

A cette menace environnementale maintenant affichée, les associations de protection de l’environnement ont réagi en organisant une permanence citoyenne, en miroir de la permanence des industriels le 7 novembre et, ont pu apporter au public des éléments d’information indépendants et contradictoires : la vrai problématique n’étant pas d’afficher un point de vue anti-éolien mais de réfléchir à des solutions de développement raisonnées et adaptées au territoire… Ce ne sont pas moins de 6 associations de la région, toutes membre du Collectif Allier Citoyen, qui se sont retrouvées sur le stand de la permanence organisée à Deux-Chaises et au Theil pour discuter avec le public.

Cette mobilisation associative témoigne de la résistance à un développement anarchique de l’éolien dans l’Allier et, se veut être un message fort adressé à nos élus et gouvernants…

En accord avec le Collectif Allier Citoyen, nous soutenons :

  • Un moratoire de la préfecture sur tous les projets éoliens
  • Une concertation pour définir une stratégie globale, adaptée et raisonnée, de contribution de l’Allier à l’effort de transition énergétique.
  • Par principe de précaution, la modification de la distance entre les éoliennes et les habitations, pour passer de 500 m à 10 fois la hauteur de la plus haute éolienne d’un parc

Par Christian Milla, Propriétaire-gestionnaire du Château de Fontariol

6 commentaires sur “Le Château de Fontariol encerclé…

  1. Bravo et merci Christian pour cette importante contribution sur les réalités négatives d’une « ferme eolienne… » à ta porte avec des nuisances évidentes … mais par ailleurs combien d’avantages aux habitants de ce village… : RIEN

    Ainsi, on peut affirmer sans se tromper : aux promoteurs (tous étrangers à la la région… ) les profits financiers et aux « riverains » tous les inconvénients… et Ils sont très nombreux …

    Je cite entres autres nuisances et en vrac…:

    -la « pollution visuelle » avec ces « tours » de plus de 200 mètres de hauteur, sachant que la « Tour Montparnasse » à Paris fait 200M

    -les infrasons avec leurs incidences graves sur la santé humaine et animal

    -l’effet stroboscopique avec ses incidences sur l’équilibre sanitaire des résidents à l’intérieur des maisons

    -le bruit permanent des pales de 50/60 mètres par demie pale, (120 mètres de diamètre..) et du rotor de production électrique

    -les multiples dangers des bétons de 1500 tonnes et plus, pour les socles avec le « ciment poudre » contenant de multiples adjuvants chimiques, plus les dizaines de tonnes de ferraillage… qui vont se décomposer pendant 15/20 ans, et par débordement des socles se déverseront par ruissellement dans les ruisseaux, étangs, mares, puis rivières dont l’Allier la Sipulek puis vers le fleuve Loire, tous situés en aval des installations. Fini les tortues CISTUDES, les rares poissons restant, les grenouillles, les crapauds et autres poissons locaux…

    -l’extraction massive de milliers de M3 de sable et graviers dans les sablières alentours pour construire ces socles…qui vont « assécher..' » la ressource naturele locale des sablières. Sachant par ailleurs que le sable devient une ressource qui se rarifie, tant en France que dans le monde….
    Question : pour installer les socles pour ces chantiers là d’où vont venir les sables ?… De la zone classée « NATURA 2000 » toute proche des bords de la rivière Allier ?…

    -les graves dangers des particules fines et autres dans les fumées émises par les moteurs avec : les camions, les pelleteuses, les bulldozers, et autres chargeurs de « gros calibres…  »

    -le déséquilibre de la faune avec entre autres oiseaux sédentaires ou migrateurs, chauve souris, et autres gibiers (Pour les chasseurs : chasse interdite sur une zone sur UN KM/2 autour des eoliennes)

    -le déséquilbre de la flore autour des sablières, avec entre autres la prolifération de l’ambroisie, plante intrusive hautement allergène avec parfois des conséquences graves sur l’être humain

    -la dégradation des routes départementales, qui ne sont pas prises en charge pour les réparations par les promoteurs… puisq’ils ne prennent en charge que les voies communales et chemins privés proches des sites..

    -la dévalorisation jusqu’à 40 % de tout l’immobilier dans une très large zone de plusieurs Km… (Voir sur internet les nombreux témoignages)

    -Aux propriétaires des parcelles concédées, penser aux conditions très restrictives d’un bail.emphytéotique que vous allez ensuite après vous cedex à vos enfants.. petits enfants pendant des dizaines d’années… (Le piège,,,)

    -le coût du démentellement de ces « tours infernales… « , au bout 15 à 20 ans, qui malgré les 50.000€… bloqués par le promoteur, laisse un coût réel de démolition (au coût 2019/2020…) de plusieurs centaines de milliers d’euros.. (Voir sites internet)
    À terme, à la charge du propriétaire du terrain… et si celui ci est défaillant… ce sera la commune qui devra intervenir financièrement…..
    À ce moment les propriétaires et la commune devrons faire les comptes entre aides reçues et démentellement…. (A vos calculettes, car bonjour le déficit réel…)

    Alors Mesdames et Messieurs les élus communaux et les propriétaires terriens avides d’argent facile… croyez vous que les habitnts des communes concernes vont ensuite vous dresser une statut en votre honneur… ou baptiser une rue du village à votre nom….

    Signé :

    « un EOL-RIEN » Bourbonnais, qui ne peut accepter de voir disparaître ainsi sa vieille province….

    J'aime

  2. Article très bien écrit qui résume malheureusement très bien la réalité ….
    Honte aux maires et conseillers municipaux qui cautionnent ces projets d’implantations …. à moins qu’ils y aient un interêt bien différent que le prétexte écologique …..???!!!

    Aimé par 1 personne

  3. Haha les éoliennes sont même source de propagation de l’ambroisie….

    20 ans de devloppement eolien , toubours les mêmes arguments croquignolesque… des gens y croient encore ?

    7 éoliennes une urgence environnementale…. a minima comparable à La disparition des glacier alpins dans 30 ans……..

    J'aime

Répondre à Norbert Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :