Lettre de Fontariol… et lettre ouverte aux amis du patrimoine…

L’état de l’art…

Nous avons repris le Château de Fontariol (XVe – XVIIIe, MH, https://chateau-de-fontariol.org/ ) en 2017 et, après trois années où nous avons combiné, ouverture au public et saisons culturelles avec un certain succès, nous avons mené une campagne de travaux ambitieuse avec l’objectif d’une réouverture au public améliorée, d’une reprise des activités culturelles et, la mise en œuvre de nouveaux projets touristiques.

Les travaux, en particulier sur un Monument Historique, ont leur propre agenda et la tranche de travaux que nous espérions voir terminée au printemps dernier est actuellement en voie d’achèvement, récompense de la patience voir de la résilience !… 

A la clé, une grande qualité à la fois architecturale et historique, et aussi écologique avec l’usage, presque exclusif de matériaux anciens (sols) ou bien naturels ou biosourcés (isolation), le recours à des circuits courts d’approvisionnement. Les énergies renouvelables sont également bien représentées, notamment avec l’installation d’une chaufferie à biomasse, à la fois innovante et performante… 

Des travaux et des aménagements au service du tourisme patrimonial…

Le programme de travaux fait appel à 8 entreprises locales qui, depuis plus de deux ans, mobilisent une bonne quinzaine d’emplois ! 

La première tranche de travaux aura permis de viabiliser le site, de restaurer la moitié Ouest du château, en y créant notamment des conditions d’hébergement touristique qui vont être le support d’une nouvelle activité pour le site… Cette première tranche fut aussi l’occasion de remanier considérablement les extérieurs dans une perspective d’accueil du public et pédagogique : restauration de la cour, aménagement d’une ancienne pâture avec création d’un « jardin naturel » ouvrant sur un large panorama bocager, tenant compte des contraintes du changement climatique, avec une pièce d’eau, un verger et un petit bosquet, des chemins piétonniers desservant notamment le « jardin néo-médiéval », que nous n’avons cessé de mettre en valeur depuis quatre ans, avec l’adaptation de nouvelles espèces de plantes…

Une deuxième tranche de travaux commence. Elle a pour objectif, la restauration de la partie Est du château (salle commune et salle seigneuriale du XVe siècle), de la tour escalier et de la tour de guet. Cette deuxième tranche permettra également de finaliser la restauration de la cour intérieure, la rendant encore plus propice à l’organisation d’évènements culturels dont nous nous sommes privés depuis deux ans (Mesdames et Messieurs les artistes partenaires, vous êtes donc les bienvenus…). 

Afin de pouvoir garantir au printemps 2023, la réouverture au public et la reprise des activités culturelles de l’association Fontariol Evolution, mais aussi de lancer une activité touristique innovante sur laquelle nous reviendrons plus loin, la seconde tranche de travaux sera scindée en deux phases. Une première phase sera réalisée d’ici à avril 2023 et une seconde reprendra en octobre. 

Une démarche privée d’intérêt général soutenue par les collectivités… 

L’ensemble de ce projet de restauration qui comprendra ensuite une troisième tranche consacrée à la valorisation de dépendances est un véritable laboratoire des compétences et savoir-faire dont nous disposons dans l’Allier. L’effort nécessaire, notamment financier – nous sommes sur un budget à 7 chiffres, est important et nécessite une détermination de coureur de fond qui, peut-être viendrait à s’émousser, si nous n’étions pas encouragés et soutenus par L’État (DRAC), le Conseil Départemental de l’Allier et le Conseil Régional d’Auvergne Rhône-Alpes, autant d’acteurs institutionnels qui nous confirment ainsi, que ce travail de valorisation de Fontariol, auquel s’adosse une véritable démarche culturelle et touristique en milieu rural, a du sens pour la collectivité et l’intérêt général. 

Récemment, autre signe fort de reconnaissance de notre démarche de restauration et de valorisation:  Fontariol a été lauréat du prix « French Heritage Society » de la Fondation Mérimée

(Rappelons que la French Heritage Society est une organisation Nord-Américaine qui préserve le patrimoine Français par des actions de mécénat) 

Pour aller plus loin dans le développement de l’attractivité et du tourisme patrimonial…

Combinaison de passions ou conjonction d’étoiles ? il fallait une idée forte pour prolonger « l’expérience de Fontariol » et, pourquoi pas l’étendre au patrimoine culturel et paysager environnant ?… Le concept « Car & Breakfast TM» était né autour de l’idée d’intégrer dans un Monument Historique, l’hébergement, la table, des parcours touristiques de proximité et un moyen original de les réaliser : les « carnets de route du patrimoine » avec mise à disposition d’automobiles de collection, restaurées et fiabilisées (alternativement, des vélos à assistance électrique et… des circuits plus courts !) … 

Du rêve ? non !… Une initiative innovante, encouragée notamment par l’association La Demeure Historique. C’est aujourd’hui, une réalité portée par la société Fontariol Valorisation SAS et soutenue par différents acteurs du tourisme, dont les Gites de France, la Direction Départementale du Tourisme de l’Allier et l’Office de Tourisme St Pourçain-Val de Sioule. Le projet est aussi soutenu par le fonds européen Leader (Feader) et la communauté de communes St Pourçain-Sud Limagne. 

Il n’est pas utile de survendre ici les éventuels impacts positifs de ce projet sur l’attractivité et les emplois induits… rendez-vous au printemps 2023 sur « les petites routes du patrimoine bourbonnais »…

Des ombres (portées) au tableau et des tâches dans le paysage… 

Cette « nouvelle histoire » de Fontariol, s’inscrit dans la continuité de la démarche des précédents propriétaires, qui faisaient de l’ouverture au public de ce Monument, une vocation qu’ils ont portée pendant trente ans et jusqu’à leur dernier souffle. La lecture de tout ce qui précède aurait pu en quelques sortes leur rendre hommage, si nous ne devions pas faire face à la menace imminente d’un rouleau compresseur qui n’épargnera rien sur son passage, ni le Monument, ni les investissements et les projets qu’il héberge… 

Il s’agit du projet de zone industrielle d’éoliennes géantes de Le Theil & Deux-Chaises par Boralex, contre lequel nous nous sommes déjà élevés et, qui arrive aujourd’hui au stade de l’enquête publique, malgré les oppositions des éventuels riverains et de certains élus.

Nous ne passerons pas en revue ici, les risques que présente ce projet d’éoliennes de 200 mètres de haut – à 511 mètres des habitations, la limite de distance légale – pour la qualité de vie des riverains, la biodiversité et les paysages bocagers relativement préservés. Vous retrouverez les analyses et les articles concernant les nuisances potentielles du projet sur le blog de l’Association Bourbon’Air (https://bourbonair.wordpress.com/). En dehors de ces aspects, ce projet industriel, non seulement ne respecte pas les prescriptions règlementaires en matière de co-visibilité avec les Monuments Historiques du secteur (12 Monuments Historiques recensés dans le périmètre de 6 kms de la zone éolienne), mais il devient particulièrement invasif pour Fontariol – Monument Historique, ouvert au public et le plus exposé -, avec des distances de l’ordre 800 mètres pour 3 des 5 éoliennes. En dehors de la pression visuelle qu’exercerait la centrale électrique éolienne sur le site et ses paysages, les nuisances notamment sonores décrites dans l’étude d’impact sont, compte tenu de la proximité des machines, de nature à compromettre la poursuite des activités culturelles portées par l’Association Fontariol Evolution et, remettraient en question la mise en tourisme du Monument, développée par la toute jeune société Fontariol Valorisation, créant un préjudice sérieux à la pérennité de celle-ci et, à ses porteurs de projet. 

La perspective d’une zone industrielle éolienne, constitue in fine, une menace directe pour le programme de restauration du château de Fontariol et, l’abandon pur et simple de celui-ci en cas de poursuite du projet éolien devient donc ici un enjeu majeur

Le changement climatique est une réalité et la transition énergétique, une nécessité à laquelle nous, Monuments Historiques privés, contribuons par nos travaux de rénovation et par les projets que nous menons (tourisme lent et de proximité, moyens faiblement carbonés). L’implantation d’éoliennes doit se faire sur des territoires adaptés et, surtout en tenant compte de l’avis des citoyens – résidents ou usagers et acteurs économiques engagés dans l’attractivité du territoire

Si vous défendez le patrimoine culturel et ses entreprises, si vous aimez Fontariol et son environnement et croyez aux projets que nous menons, merci de participer à l’enquête publique, en déposant simplement une observation défavorable à l’implantation d’éoliennes à proximité du Monument. Votre participation peut rester anonyme si vous le souhaitez.

Le registre dématérialisé sera ouvert à partir du 8 décembre et jusqu’au 13 janvier à l’adresse suivante : https://www.registre-dematerialise.fr/4312 .

(Ou bien dans l’Allier, en mairie à : Deux-Chaises, Le Theil, Laféline, Rocles, Saint-Sornin, Voussac, Fleuriel, Sazeret, Saint-Marcel-en-Murat, Le Montet, Tronget, Treban, Cressanges.)

Christian & Carole Milla, Propriétaires-gestionnaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :